• 15 janvier 2020
  • Homeopathe
  • 0

Sexologue : pourquoi et quand consulter ?

Les problèmes sexuels ont souvent des origines multiples : physiques et mentales. Dans de nombreuses situations, il est utile de combiner la prise en charge médicale et les soins du couple avec un sexologue. Il s’agit d’un traitement complet. C’est peut-être le seul traitement de la dysfonction érectile. Le but du sexothérapeute est d’aider le patient et le couple à améliorer leur relation et leur vie sexuelle, n’hésitez pas à cliquer ici http://www.sexologue-woluwe-saint-lambert.be.

Le but du soutien sexologique 

  • Réduire l’anxiété de performance (les hommes qui n’ont pas eu de rapports sexuels depuis longtemps, par exemple)
  • Comprendre le contexte domestique (relation conflictuelle)
  • Eduquer à la dimension psychologique et à la modification des préjugés sexuels
  • Identifier et réduire la résistance aux traitements médicaux

Sexologue

Pour les hommes qui ont une éjaculation précoce associée à un dysfonctionnement érectile
Pour les hommes dépressifs ou anxieux
Lorsque le partenaire a perdu l’envie d’avoir des relations sexuelles ou a des troubles de l’excitation

Outils et techniques utilisés par le sexologue

Le sexologue utilise : La thérapie de couple ; La consultation matrimoniale ; Les psychothérapies « de soutien » ; Les thérapies sexuelles (comme celles de Masters et Johnson) ; Les approches psycho ; Les physiques sexocorporelles ; Les approches sexoanalytiques ; Les approches comportementales cognitives.

De plus, le sexologue traite les problèmes dans l’exercice de la sexualité, soit avant ou pendant le rapport :

– Le rapport  » préliminaire  » trouble : le problème du désir (trop ou pas assez), le problème de l’imaginaire (fantasmes), etc.

– Les troubles de la production du rapport : difficulté à se mettre d’accord sur le préliminaire, douleur, impossibilité de pénétrer (perte d’érection ou douleur), éjaculation précoce, etc.

– Les troubles de l’issue du rapport : pas d’éjaculation, pas d’orgasme, etc.

– Questions générales sur la sexualité : conseils, éducation sexuelle, réponse aux angoisses (questions de normalité), problèmes organiques (taille du pénis, mutilation, reconstruction), questions sur l’orientation sexuelle, le genre (transsexuel), comportements spécifiques (inconduite sexuelle), etc. Dans certains cas, le recours à un médecin (endocrinologue, psychiatre…) est indispensable si des tests supplémentaires doivent être effectués ou si un traitement pharmacologique doit être utilisé.