• 3 septembre 2020
  • sfnv-france
  • 0

La calvitie chez les femmes : que faut-il savoir?

L’alopécie est la perte de manière accélérée des cheveux. C’est ainsi que la calvitie est considérée comme la forme la plus élaborée de l’alopécie. Même si les hommes sont les plus victimes de cette pathologie, les femmes n’en sont pas moins épargnées. La calvitie féminine se manifeste par une perte diffuse de la chevelure. Découvrez ainsi ci-dessous ce qu’il faut savoir sur la calvitie chez la femme.

Symptômes et causes

Elle se manifeste par une chute excessive des cheveux. Chez la femme, on ne constate pas de zones chauves comme chez l’homme, mais plutôt une raréfaction générale des cheveux. Pour confirmer la pathologie, il est parfois nécessaire d’effectuer un diagnostic. À noter cependant que la calvitie masculine et la calvitie féminine n’ont pas forcément les mêmes causes. Chez la femme, la grossesse et l’accouchement sont des causes fréquentes de perte de cheveux. Les causes de la calvitie communes avec les hommes sont les carences en fer, en vitamines, en zinc et en magnésium ou encore l’hérédité. La fatigue et le stress peuvent aussi provoquer une perte anormale des cheveux. Par ailleurs, il a été également admis que des troubles au niveau hormonal constituent une cause de la calvitie. Enfin, les traitements relatifs à la chimiothérapie et la radiothérapie en sont aussi des causes.

Traitement

Il existe différentes manières de traiter la calvitie. En principe, le médecin va prescrire à la femme des remèdes anti chutes telles Minoxidil. Il s’agit d’une lotion à appliquer sur les cheveux. On peut également prendre des médicaments qui vont ralentir la chute de cheveux. Sinon, on peut aussi prendre des compléments en fer en cas de carence. Un autre moyen recommandé pour traiter la calvitie est aussi d’aller dans une maison de médecine esthétique. On peut y faire notamment une greffe de cheveux. Cependant, elle propose également d’autres types de traitement capillaire.